Chargement

Comment proposer des services d’impression en ligne pour ses distributeurs, franchisés, réseaux ?

Jusque-là, les plateformes de commande en ligne étaient surtout à destination du consommateur, pour ce que l’on appelle la papeterie, cartes de visite, correspondance, flyers, petits catalogues.
Le Web to Print se professionnalise pour plusieurs raisons : harmonisation de la communication graphique, respect de la charte, optimisation des taches du service communication, nouveaux services innovants aux réseaux de distribution, économies de temps, gain d’argent.

Pour réussir : nous retrouvons les points clefs de la réussite en B2C, et quelques points en plus :

Selon PrintFlux, le choix de création d’un site marchand (B2C) ou corporate (B2B) ne peut s’effectuer sans en analyser au préalable les avantages et les inconvénients pour l’imprimerie elle-même et pour ses clients. Stratégie différente, voici 6 points clés indispensables pour la réussite d’un projet B2C :

Proposer un catalogue relativement complet : Ne mettre en ligne que quelques produits ou prestations, c’est comme si on ne remplissait que la moitié des rayons dans une boutique classique. Il y a alors de grandes chances que l’internaute ne revienne pas.
Rassurer les clients : La confiance est un passage obligé pour que le client ait envie de passer sa commande. Il faut absolument que les informations restent confidentielles et que le système de paiement soit parfaitement sécurisé.
Proposer un site ergonomique : Rien ne sert de retenir trop longtemps le client avec un menu trop copieux ou contraignant. Particulièrement exigeant et pressé, tout cyber-acheteur fait en général le tour de la concurrence. Il doit donc pouvoir trouver ce qu’il souhaite rapidement et précisément.
Fidéliser le client : Un client est plus facile à fidéliser qu’à trouver. Les statistiques montrent d’ailleurs que les acheteurs en ligne sont des clients fidèles. Avec une bonne politique de fidélisation, ceci ne vous quitteront pas facilement lorsque la concurrence arrivera à son tour sur le net. Il s’agit donc de mener une politique de promotion offensive (prix intéressants, réductions sur les nouveautés, programme de fidélisation alléchant)
Faire de la communication en ligne : La modestie ne paye pas sur le net. Il faut être présent là ou les clients vous recherche, sur Google, mais aussi sur Facebook ou sur Twitter.
Être dynamique : L’internaute est un consommateur à part qui veut trouver sur le site visité de la qualité, de l’originalité, du choix et de la séduction. L’austérité, la banalité ou la présence de produits ordinaires le feront fuir à coup sur vers la concurrence. Il faut donc rechercher à améliorer sans cesse l’attraction du site et/ou à renouveler son contenu, afin de le faire revenir le plus souvent possible.

Nous y ajouterons aussi :

Former son réseau à utiliser le Web to print privé, pour renforcer la relation, mais aussi accroître la communication sur le territoire du distributeur.
Imaginer des produits évolutifs et personnalisables, avec l’inclusion d’une base photos (photothèque), la préparation de champs variables, par exemple une brochure ou un catalogue.
Aller au-delà des produits d’impression avec les goodies, drops, et offrir ainsi des services élargis à vos réseaux.

Goubault Imprimeur vous offre aujourd’hui une solution adaptée en Web to Print pour l’animation de vos réseaux, en s’appuyant sur les logiciels les plus puissants du marché et en dédiant un Web Intégrateur dans ses équipes.

Une réaction au sujet de « Le Web to Print en B2B. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En haut